Menu Fermer

logo bretagne

“Lait Rencontres” Eureden, regards sur le monde laitier et son avenir

Publié le 14 juin 2022

Jeudi 9 juin, la section laitière de la coopérative Eureden a organisé à Saint-Brieuc la deuxième édition de la journée “Lait Rencontres” avec plus de 150 éleveurs présents.
L’objectif : se projeter sur l’avenir de la production laitière grâce aux retours d’expériences et à l’éclairage de spécialistes du marché.

Il était important pour les éleveurs d’Eureden et les équipes de la section laitière de prendre un temps pour réfléchir, ensemble, au devenir de la filière lait mais aussi pour mieux comprendre le monde qui les entoure.
La journée a été rythmée par 3 temps forts :
  • l’intervention de Stéfan Nether, vice-président Agriculture et Food France de Stonex, qui a présenté les évolutions du marché en lien avec les différentes crises que nous connaissons et qui a mis en avant la nécessité pour l’agriculteur de gérer son exploitation en résonnant “marge” et non “prix”. Il a aussi insisté sur la nécessité d’être toujours plus à l’écoute du consommateur, des évolutions sociétales, de s’adapter, d’innover, de saisir les nouvelles opportunités et de communiquer
  • une table-ronde animée par Jean-Yves Deslandes (consultant du pôle stratégie des exploitations agricoles chez Eureden) en présence de 4 éleveurs de la coopérative qui a porté sur l’installation avec des retours d’expériences mais également sur une projection vers l’avenir mettant l’Homme et son environnement au cœur du projet 
  • la restitution d’une étude intitulée “la production laitière dans 15 ans vue par les éleveurs français” présentée par Anne-Sophie Rumigny Passas de la Coopération Laitière et Frédéric Conq, président de la section laitière d’Eureden. Il en est ressorti la nécessité de valoriser le travail des éleveurs et de redonner du sens au métier. Les jeunes agriculteurs ont aussi affirmé leur volonté de pouvoir concilier objectifs personnels et professionnels et de se dégager du temps en choisissant de travailler avec un ou plusieurs associés. Enfin, ils ont insisté sur la nécessité de communiquer sur les nouvelles pratiques d’élevage mises en place dans leurs exploitations.

Cette actualité vous a plu ?

Partagez la à toute la communauté